Paroisse Saint-Jacques du Haut-Pas
  LA PAROISSE

Votre paroisse
La liturgie
Les communautés
     religieuses du quartier

Le doyenné de
     la Montagne-Ste-Geneviève

Aumôneries des hôpitaux
Historique
Actualités
Evénements
Plan
Saint-Jacques du Haut-Pas

252, rue Saint-Jacques
75005 - PARIS
Tél. : 01-43-25-91-70
Fax : 01-43-25-97-58

Plan
Historique


Saint-Jacques du Haut-Pas doit son nom à un groupe de frères hospitaliers venus d’Altopascio (en français, le Haut-Pas), en Toscane, vers 1180. En 1360, les frères du Haut-Pas construisent, avec leur hôpital, une chapelle. Ce premier Saint-Jacques reste longtemps une simple chapelle.

Mais progressivement les habitants du quartier la réclament pour leur usage. En 1582, ils obtiennent de l’évêque la construction de leur propre chapelle. Celle-ci ne sera érigée en paroisse indépendante qu’en 1633. On y entrait alors par l’ouest (côté Luxembourg). Mais en 1630, pour l’agrandir, on lui ajoute un choeur, de style gothique tardif, du côté de l’ancienne entrée, changeant ainsi son orientation d’est en ouest.

Au cours du XVIIe siècle, la proximité de l’abbaye de Port-Royal, foyer du jansénisme, amène dans le quartier une population noble et fortunée, dont les contributions permettent la reconstruction de la nef.

L’architecte Daniel Gittard, l’auteur du choeur de Saint-Sulpice, conçoit les plans de la nouvelle nef et de la façade.

La nouvelle église est consacrée le 6 mai 1685 en présence de Fléchier et de Fénelon. La chapelle de la Vierge, derrière le choeur, est ajoutée en 1687, selon la coutume de l’époque, par l’architecte Libéral Bruant.

Après le concile Vatican Il (1962-1965), un nouvel aménagement de l’espace intérieur a été réalisé ; un autel, une croix ainsi qu’un ambon, dus au sculpteur Léon Zack, ont été placés à la croisée du transept.

Entre 1992 et 1995, la ville de Paris a réalisé le ravalement intérieur de l’église. Il a permis de constater que certaines parties de l’église (le choeur, le transept) ont reçu, dès le XVIIe siècle, un décor peint.

Les tableaux, après avoir été nettoyés et restaurés, ont retrouvé leur emplacement, notamment l’Annonciation, par les frères Le Nain (1630) ; Saint Ambroise, par l’atelier de Claude Vignon (milieu XVIIe siècle)...

Au fond de l’église, se trouve une présentationplus complète de cette histoire.


Accueil | La paroisse | Messes | Sacrements | La formation | Activités pour les jeunes | Activités pour les adultes | La vie caritative